21 décembre 2005

Le 1er souper de Noël cette année (mais pas le dernier)

Hier soir c'était le souper de Noël de mon groupe de recherche chez notre directeur. Ci-dessous la recette du gâteau que j'ai fait pour l'occasion. Il est disparu assez vite!

Comme plat principal nous avions du rôti de palette. J'ai enfin su ce que c'est, après en avoir entendu parler tout l'automne à "Tout le monde en parle". Il va falloir que je l'essaie maintenant. Au moins Guy A. Lepage et "Diane" nous ont appris que tous les vins rouges vont avec ça, pas besoin de se casser la tête...

D'autre part Paul avait amené des pâtisseries libanaises faites par sa mère. Il va vraiment falloir qu'il me donne la recette des "Moura" (je ne sais pas si ça s'écrit comme ça). Et il va falloir que je trouve de l'eau de rose pour en faire, mais ça ne devrait pas être difficile vu que mon quartier est assez multi-ethnique. Notre candidate du Bloc québécois pour la prochaine élection est d'origine libanaise (Maria Mourani); si elle vient sonner chez nous je lui demanderai où elle fait son épicerie ;-)

Gâteau à la citrouille ou à la courge et au chocolat
(ne goûte pas le chocolat, sauf si on utilise les pépites; sinon ça goûte le pain d'épice)

4 Gros oeufs
1½ tasse (375 mL) Sucre
1½ à 2 t. (400 à 500 mL) Purée de citrouille ou de courge d’hiver
½ tasse (125 mL) Huile végétale (j’utilise de l’huile de canola)

Ingrédients secs:
2 tasses (500 mL) Farine tout usage
½ c. à thé (2 mL) Sel
2 c. à thé (10 mL) Poudre à pâte
1 c. à thé (5 mL) Bicarbonate de sodium
¼ tasse (60 mL) Cacao (idéalement tamisé)
2 c. à thé (10 mL) Cannelle moulue

Graisser et fariner un moule à cheminée ou à savarin de 10 po (25 cm) de diamètre.
Préchauffer le four à 330 °F (165 °C).
Battre les œufs jusqu’à ce qu’ils moussent. Ajouter le sucre en battant. Ajouter la purée de courge ou de citrouille et battre le tout.
Mélanger dans un autre bol les ingrédients secs (farine, sel, poudre à pâte, bicarbonate, cacao et cannelle). Ajouter au mélange à la citrouille et mélanger juste assez pour bien combiner. Verser la pâte dans le moule préparé et cuire environ 65 à 70 minutes au four préchauffé (jusqu’à ce qu’un cure-dents inséré au point le plus haut du gâteau en ressorte propre).
Laisser reposer 30 minutes dans son moule, puis démouler et laisser refroidir sur une grille.

Variation aux pépites de chocolat : Verser seulement la moitié de la pâte dans le moule. Répartir ½ tasse de pépites de chocolat mi-sucré sur le dessus. Rajouter le reste de la pâte et répartir une autre ½ tasse de pépites sur le dessus. Cuire comme indiqué ci-dessus.

Note sur la purée de citrouille ou de courge d'hiver : Il se vend de la purée de citrouille en conserve (utiliser pour cette recette une boîte de 398 mL). Par contre, on peut en faire en faisant cuire au four environ 30 minutes ou jusqu’à tendreté une courge d’hiver ou une citrouille, vidée de ses graines et coupée en deux, la face coupée badigeonnée d’huile végétale. Récupérer ensuite à la cuiller la chair cuite. On peut congeler l’excédent pour usage ultérieur (gâteau, soupe, muffins, tarte... toutes les recettes à la citrouille se font aussi bien avec les courges d’hiver). La courge musquée (butternut en anglais) est, selon moi, celle dont la chair ressemble le plus à celle de la citrouille.

1 commentaire:

ZolaSoleil a dit...

Excellent gâteau! Texture parfaite.