03 avril 2006

Salade-repas de couscous aux olives vertes

Synopsis. Une longue histoire pour une salade extrêmement rapide à préparer, et à manger... Quand on se prive d'un aliment qu'on aime, on finit par en avoir une rage. J'ai donc mélangé plein de ces aliments ce midi, pour le mieux puisque c'était délicieux!

Premier acte. Quand je cuisinais pour moi toute seule, je mangeais assez peu de viande. Il y a même des semaines où je n'en mangeais pas. J'aime beaucoup les plats végétariens. Mais depuis que je cuisine aussi pour Pat, je dois aussi tenir compte de ses goûts; or il aime beaucoup la viande (surtout le poulet!) et n'aime pas les légumineuses. La plupart de nos soupers sont donc carnés. Je m'étais dit au début que je me ferais des lunchs végétariens, mais comme peu des recettes que je cuisine pour nos soupers donnent deux portions, le plus souvent je mange comme lunch le reste carné de la veille. Mais ça me manque parfois, un bon lunch végétarien... Et en même temps, je me trouve maintenant fort dépourvue quand l'heure du dîner fut venue et que je n'ai pas de reste de la veille, comme ce midi!

Deuxième acte. Hier soir, je feuilletais un carnet promotionnel de la LCBO, l'équivalent ontarien de la SAQ. Ma mère l'a ramassé à sa succursale locale (mes parents habitent en Ontario, juste de l'autre côté de l'Outaouais) et me l'a offert. Je suis tombée sur une recette de poulet rôti aux olives vertes, à l'orange et au citron et un éclair est passé dans ma tête: DES OLIVES VERTES! Pat n'aime pas non plus les olives, alors j'en mange énormément moins qu'avant. Mais là, j'avais une folle envie d'olives vertes!

Troisième acte. Pat n'aime pas le couscous non plus...

Dénouement:
Salade-repas de couscous aux olives vertes
1 c. à thé de poudre pour bouillon qui goûte le poulet
½ t. d'eau bouillante
½ t. de couscous
1 c. à thé de câpres
¼ t. d'olives vertes tranchées (ou plus, si vous êtes en manque comme moi)
¼ t. d'amandes
½ c. à thé (à l'oeil) d'huile d'olive extra-vierge fruitée
Le jus d'un demi-citron
Poivre noir au goût

Mélanger l'eau et la poudre pour bouillon puis verser sur le couscous dans un bol. Couvrir et laisser reposer quelques minutes (le temps d'aller acheter des câpres et des olives vertes à l'épicerie du coin!). Ajouter les câpres, les olives et les amandes. Dans un petit bol, fouetter ensemble l'huile et le jus de citron. Ajouter au couscous et bien mélanger. Poivrer au goût et déguster!

Note technique: J'aurais aussi pu utiliser ½ t. de fèves blanches cuites au lieu des amandes, mais il aurait fallu pour ça que j'y pense d'avance pour les faire tremper et les cuire. D'autre part, ce plat (en plus petites portions) pourrait aussi être servi en accompagnement d'une viande ou de poulet grillé. Bon, je ne dois pas être si en manque de végé que ça...

Le mot de la fin: tout ensemble comme ça, on croirait que Pat n'aime rien. Ce n'est heureusement pas le cas. De plus, il goûte de plus en plus à mes "bizarreries" et aux ingrédients qu'il ne connait pas, ou qu'il croit ne pas aimer--ce qu'une seule mauvaise expérience peut faire... Mais je crois que cette recette serait trop pour lui! :)

3 commentaires:

Ninnie a dit...

Super d'avoir suivi ton envie malgré les réticences de Pat! Ah oui, ça sonne bien savoureux cette salade. J'adore le coucous.

Lucie a dit...

Tu aurais dû voir son air hier soir quand je lui ai décrit mon dîner... C'était drôle! :-)

Ninnie a dit...

Un air un peu sceptique, je suppose... :-)