04 juin 2006

Carrés aux "Rice Chewies" et au café

Celui avec qui je partage ma vie adore les carrés au riz croustillant et le café, et il a eu l'idée de faire des carrés aux "Rice Krispies" au café. Pour ce faire, nous avons préparé quelques gouttes (environ 30 mL) de café extrêmement fort en plaçant assez de café pour une tasse de voyage dans un filtre et en y ajoutant 2 c. à table d'eau bouillante. C'était assez noir! Pat a ensuite rajouté de l'eau laissée s'égoutter dans une auter tasse, juste pour voir si ça ferait encore du "café", si ça serait toujours coloré. Ça ressemblait effectivement à du café ordinaire.

Le plan était d'inclure le café-super-concentré avec le beurre et la guimauve en les faisant fondre et de remplacer la vanille par du Tia Maria avant d'ajouter les céréales comme d'habitude. Pour les proportions, la recette de base est on ne peut plus facile à trouver sur le web...

Au moment d'ajouter les céréales, j'ai su tout de suite que ça ne fonctionnerait pas. D'habitude, il faut se dépêcher de mélanger et de transférer dans le moule avant que ça ne durcisse et devienne extrêmement collant. Là, c'était maniable. Oups! Après refroidissement, les carrés se tiennent bien que moins que d'habitude, mais le point saillant est que les krispies ne croustillent plus! Que s'est-il passé?

***

Une enquête judiciaire minutieuse a révélé que le suspect numéro 1, nommons-la L., croyait que le suspect numéro 2 (nommons-le P.) avait bu le "deuxième" café, celui fait en un peu plus grande quantité, juste pour voir l'intensité de la couleur qui sortirait. L. n'avait donc pas vérifié quelle tasse elle vidait dans la recette, croyant qu'il n'y avait qu'une tasse pleine et prenant donc la première trouvée. Or, P. n'avait pas bu le deuxième café. C'est donc ce liquide plus abondant et plus dilué qui a été utilisé dans la recette, causant la molesse des carrés, leur manque de cohésion et de croustillant. L. a plaidé: "c'est pas Lucie-proof, laisser traîner des tasses de café comme ça! J'étais certaine que tu l'avais bu!", mais elle a tout de même été reconnue coupable de manque de rigueur dans l'exécution de la recette. P. a été reconnu coupable de manque de clarté sur ses intentions cafetières. Tous deux ont été condamnés à une peine consistant à manger un lot de carrés mous.

L'enquête policière a réussi à déterminer que les suspects s'adonnent régulièrement à des activités à haut risques comme la confection de carrés aux céréales diverses et l'invention de recettes. On estime toutefois qu'ils ont eu leur leçon et que leurs prochaines tentatives de carrés aux Rice Krispies au café devraient être réussies.

2 commentaires:

Kajin a dit...

Oh! Une enquête culinaire, chouette! :-D

Anonyme a dit...

Je suis morte de rire :-)
J'espère au moins que P n'a pas bu la première tasse de café (celle prévue pour les carrés), ça devait être assez fort pour réveiller un mort!
Fredo