19 juillet 2006

Salade de couscous croustillante aux tiges vertes

Je voulais appeler cette salade "salade de couscous à la verdure", mais verdure évoque trop le feuillage--laitue, bette à carde et autres feuilles vertes. Or, ce sont des tiges vertes provenant de mon panier que j'ai utilisé ici... puisque je n'ai pas encore eu de bette à carde cette année!

Depuis l'été dernier, ma ferme me fournit des quantités astronomiques de ciboulette. Celle de mon balcon me sert donc surtout au printemps, puis prend du soleil dans son pot en été... Ce n'est pas grave. Surtout cette année, puisqu'elle semble protester un peu contre la transplantation que je lui ai fait subir. Le persil semble par contre très content de ne plus partager son bac avec la ciboulette. J'ai compris pourquoi en la transplantant: ses racines prenaient toute la place!

Salade de couscous croustillante aux tiges vertes (1 portion)
½ t. de couscous
½ t. d'eau bouillante
1 tige de céleri émincée
2 tiges de fleur d'ail
Poignée de tiges de ciboulette, ciselées
Jus de citron
Huile d'olive extra-vierge de Crête (ou votre plus goûteuse)
Poivre, sel
¼ t. d'amandes (pour faire une salade-repas; facultatif)

Verser l'eau bouillante sur le couscous, couvrir et attendre 5 minutes. Laisser ensuite refroidir complètement.

Couper les tiges de fleur d'ail en tronçons d'environ 2,5 cm de longueur et les blanchir 3 minutes dans l'eau bouillante. Les refroidir immédiatement sous l'eau froide.

Mélanger le couscous, la fleur d'ail, le céleri, la ciboulette et les amandes. Saler si désiré et poivrer. Dans un petit bol, fouetter ensemble le jus de citron et l'huile d'olive. Verser sur la salade et bien mélanger.

Notes techniques:
Plus le diamètre des tiges de fleur d'ail est petit, plus elles sont tendres. Garder les tiges plus larges pour des ragoûts, sauces ou couscous où elles risquent de chauffer plus longtemps.
Saviez-vous que, selon le Guide alimentaire canadien, ¼ t. de noix correspond à une portion de protéines (archaïquement appelées "viandes et substituts")? Pour la plupart des gens, c'est une bonne façon de varier ses repas. Par contre, attention avant d'en mettre dans le lunch d'un enfant, plusieurs écoles interdisent toutes les noix dans les lunchs car ce sont des allergènes fréquents qui entraînent des réactions sévères (pouvant mettre la vie en danger) chez les allergiques, même en petites quantités et même par contact indirect. Mieux vaut s'informer aussi avant d'en amener à un potluck!

1 commentaire:

Tavox a dit...

toi blog est excellent, félicitations


Tavox