28 août 2006

Le Gîte du Mont-Albert

Je tiens absolument à vous parler d'une des meilleures tables où j'ai mangé ces dernières années: celle du Gîte du Mont-Albert. Le Gîte se situe à 40 km au sud de Ste-Anne-des-Monts, en Gaspésie (à environ 700 km de Montréal). J'y ai mangé à plusieurs reprises lors d'un séjour de ski de fond en janvier 2005, et une fois cet été. Chaque fois, ça a été un délice. Le chef y met en valeur de nombreux produits québécois. Cet été, la carte était riche en poissons et fruits de mer alors que l'hiver, elle présentait plus de gibier et de viande rouge. Pour chaque étape du repas (entrée, potage, plat principal), le menu comporte aussi au moins un choix végétarien. La carte des vins présente une généreuse sélection en provenance des quatre coins du monde, mais je dirais que les deux tiers des vins présentés étaient extrêmement chers... Cette semaine, nous voulions un rouge pas trop corsé pour accompagner espadon et canard, et nous avons opté pour un St-Émillion 2001 à 47$ (un peu plus cher que ce que nous buvons d'habitude, mais nous avons décidé de nous gâter pour les vacances!); il y avait aussi un 2004 à 44$... et un 1998 à 198$ (qui était loin d'être le vin le plus cher!). Ça vous donne une idée...

Le Parc de la Gaspésie, où se situe de Gîte, est aussi un endroit digne de mention. En fait, cette destination-vacances est merveilleuse autant pour l'estomac que pour les pattes... La randonnée en été, le ski de fond et la raquette en hiver permettent de voir des paysages incroyables. Nous n'avons pas eu la chance de voir de caribous, mais de nombreux visiteurs ont ce privilège. Les paysages merveilleux valent vraiment les centaines de kilomètres pour s'y rendre!

Pour les randonneurs en forme, le mont Albert est classé très difficile avec 870m de dénivelé. On peut redescendre par où on est monté, pour une randonnée de 11,5 km (j'ai vu des familles le faire, avec des enfants de 8-10 ans, mais ça ne devait pas être leur première randonnée!), ou fait le tour du mont pour un total de 17 km. Pat et moi sommes relativement en forme, alors nous avons fait le tour. La montée initiale était exigeante, mais on ne monte chaque mètre qu'une fois (à l'opposé de certaines randonnées où on redescend dans des vallées et où on monte beaucoup plus que le dénivelé total). Nous nous attendions donc à bien pire! Côté vue, le sommet du mont est un plateau de toundra: pas d'arbres, des plantes basses, des roches couvertes de lichens et un petit lac. Je n'avais jamais vu de tel paysage! Ça valait la montée (et si vous êtes plus chanceux que moi, vous verrez des caribous du troupeau qui se tient sur ce plateau!), sans parler de la vue sur les monts environnants! Une guide se trouvait à l'abri sur le plateau et nous a laissé utiliser son télescope, bonne idée! Même à l'oeil nu, on voyait la tour d'observation du mont Jacques-Cartier, quelques 20 km plus loin.

Le fameux mont Jacques-Cartier offre une vue vraiment imprenable: c'est le deuxième plus haut mont au Québec, et le plus haut se trouve à l'autre bout de la province (dans le grand nord, à la frontière du Labrador). Du haut du mont Jacques-Cartier, on voit Murdochville, Port-Cartier (sur la Côte-Nord), le fleuve Saint-Laurent... en plus de nombreux autres monts du Parc de la Gaspésie. Comme une navette grimpe une partie du mont pour nous (les heures d'accès, restreintes pour déranger le moins possible le troupeau de caribous, ne laissent pas assez de temps pour la montée complète à pieds), cette randonnée est un aller-retour d'environ 8 km avec 450 m de dénivelé, soit un niveau relativement accessible. J'ai même vu une maman le monter avec son jeune bébé dans une écharpe sur son ventre, une autre famille où papa avait son bébé sur le dos, et la même famille qu'au mont Albert (dois-je dire que je lève mon chapeau à tous ces parents et leurs enfants!!!!!). Le poste d'observation au sommet offre un abri contre le vent que j'ai bien apprécié, puisque lorsque j'y suis montée, la température extérieure n'était que de 5C (et se ressentait comme -10C à cause des vents atteignant 60 kn/h! et dire qu'il faisait 17C en bas!). Si vous allez au Parc de la Gaspésie, peu importe la saison, amenez des gants et une tuque, ça m'a manqué! Je vous recommande aussi un thermos de boisson chaude ou de soupe pour cette randonnée!

Si jamais le mont Jacques-Cartier est tout de même une randonnée trop exigeante pour vous, je vous recommande le mont Ernest-Laforce: une boucle de 4,5 km avec peu de dénivelé (150 m). Le guide du parc indique qu'elle prend 2h (mais si vous avez l'habitude de longues randonnées, ça en prendra moins: nous l'avons fait en 1h05). Donc, une petite randonnée très accessible... et elle vous offre aussi une vue superbe! Il s'agit du meilleur point de vue sur le mont Albert. Sur ce sentier, nous avons aussi vu de très près (quelques mètres à peine) une maman orignal et son faon!

Sur ce, je retourne à mes vacances... de retour "pour vrai" la semaine prochaine!

4 commentaires:

AH a dit...

Bonjour Lucie,

contente de te retrouver dans les parages!

Depuis un bout de temps, j'ai bien le goût d'aller faire cette rando au mont Albert... tu m'en donnes encore plus envie, avec tes descriptions! Je ne savais pas qu'on pouvait aussi bien manger au gîte. Si on peut marier activité physique en plein-air et gastronomie, j'embarque à coup sûr! Je le proposerai à mon chéri pour les vacances d'été... l'an prochain! (Je ne suis pas très ski de fond, du moins, pas encore... Et ma dernière semaine de vacances tire à sa fin.)

À bientôt!

Bichonne a dit...

AAhhhhhhhhh ! Lucie ! Tu me fais ch... avec ton message... :) Depuis le temps que j'entends parler du gîte du Mont Albert, de son brunch du dimanche et de tout le reste... J'ai un MÉGA fantasme d'y aller depuis quelques années, mais ça n'adonne jamais ! Faut dire aussi qu'on a éliminé pas mal les virées dans la famille de mon Homme (en Gaspésie) pour pouvoir aller plus souvent et plus longtemps dans la mienne (Côte-Nord)... Va falloir un de ces quatre que j'alle porter mes fils à ma mère et qu'on traverse en amoureux, mon Homme et moi, pour un jour ou deux là-bas sinon j'aurai passé à côté de quelques chose, je crois... N'est-ce pas ? Et un St-Émillion ! J'me peux pus non plus... C'est un des meilleurs vins que j'ai bu jusqu'à aujourd'hui. Moi qui me contente d'une coupe ou deux habituellement, j'ai presque bu la bouteille à moi seule (faut dire que c'était mon anniversaire aussi !). Vive les défaites ! :)

Lucie a dit...

Bichonne, je te souhaite d'avoir la chance d'y aller, tu ne le regretteras vraiment pas! :-)

Sonya a dit...

Le Gîte du Mont Albert...une table savoureuse à souhait...miam...je me souviendrai toujours du délicieux Noir désir, un dessert chocolaté qui n'est pas sur la liste, mais qu'on voit parfois passé dans la salle.........alors il faut s'empressé de demandé à notre serveur: qu'est ce que c'est ca ??