14 septembre 2006

Dénoncer et encourager

ll faut savoir se tenir debout devant tous ces voleurs d'enfance et les dénoncer, sans aucune hésitation et sans crainte! Sortons de l'isolement!
J'aime bien rencontrer des gens. Depuis que je blogue, j'aime la relation amicale qui se développe souvent avec ceux qui me laissent des commentaires et avec d'autres blogueuses et blogueurs, sans même rencontrer les gens. La seule blogueuse que je ne connaissais pas d'avance et que j'ai rencontré "en vrai" jusqu'à maintenant est Isabelle, et j'ai trouvé notre rencontre agréable; il n'est pas exclu que je rencontre d'autres de mes cybercamarades éventuellement. Mais je demeure prudente. Je suis une personne très prudente en général, alors ce n'est pas surprenant. Et en tant que jeune femme, on m'a appris à me méfier, à faire attention de ne pas devenir la proie de gens mal intentionnés qui se feraient passer pour d'autres. C'est un peu pourquoi je ne publie pas mon identité complète ni ma photo et pourquoi je limite les détails sur mes amis, mes collègues et ma famille. Jusqu'à maintenant, je n'ai personnellement jamais eu de raison de me méfier, mais je continue quand même. D'autres n'ont pas ma chance; quand j'apprend (par un billet de Tarzile dans ce cas-ci) des horreurs comme celle qui est arrivée à une famille de blogueurs, je me dis que malgré ma discrétion, je ne suis pas à l'abri...

Il faut dénoncer les criminels qui ne savent pas respecter les gens. Et aider, encourager leurs victimes à se relever, pour que leur vie continue pour le mieux.

Si vous voulez, diffusez la première phrase et la photo dans votre blogue, à l'initiative de la famille Gerdel.

2 commentaires:

Isabelle a dit...

Oui Lucie, tu as bien raison au sujet de la méfiance à avoir. Se rencontrer dans un lieu public (un marché bio!), c'est une bonne idée.

Tarzile a dit...

Tu as emboîté le pas.

Moi aussi, je suis méfiante. Il faut l'être, car trop de mécréants n'attendent que les bonnes gens, les majoritaires, baissent la garde pour abuser.

Que cela ne nous empêche pas de nous rencontrer un jour tout de même!

Tarzile