24 juillet 2006

Pêches et champignons de fin de semaine fraîche

Non, ce n'est pas une recette! ;-)

Comment avez-vous trouvé la dernière fin de semaine? Pour ma part, j'ai bien profité du temps "frais" après quelques jours de canicule! J'en ai profité à l'intérieur pour mettre des pêches en conserves et à l'extérieur pour une journée de randonnée.

Quoi, des pêches, en juillet? Hé oui! La saison des pêches d'Ontario commence déjà! J'en ai trouvé au marché Jean-Talon. Mais si vous y allez, attention: beaucoup de marchands n'ont encore que des pêches américaines. Généralement, celles d'Ontario sont vendues dans des paniers de carton bien identifiés et les pêches "en vrac" viennent de pas mal plus loin... Pour faire de la salsa aux pêches, je vous recommande toutefois d'attendre quelques semaines encore, histoire de la préparer avec de l'ail et des poivrons d'ici. L'ail vendu en ce moment vient de loin (Californie ou Asie) et est parfois très vieux.

Quant à ma journée de randonnée, elle m'a fait regretter encore une fois de ne pas avoir d'appareil photo numérique. En fait, nous avions même oublié l'appareil argentique à la maison, alors nous n'aurons jamais de photo-souvenir de cette magnifique journée! Ce qui est dommage, car elle était vraiment magnifique. Nous sommes allés à la Forêt Ouareau, près de Chertsey. Du plus haut sommet du coin, le mont 107, on voit clairement Montréal, le stade olympique, les gratte-ciel, et même les monts St-Hilaire et St-Bruno! Mais on voit surtout beaucoup de belle forêt et de nombreuses montagnes. En fait, on a l'impression que Montréal est une ville au milieu des bois!

Mais il n'y a pas qu'au loin qu'on peut voir des belles choses en randonnée. En fait, j'ai passé le plus clair de mon temps à regarder par terre pour voir où mettre les pieds. Et si je m'intéresse depuis toujours aux plantes et aux bestioles, je n'avais jamais remarqué autant de champignons qu'hier. Et c'est pour eux que j'aurais aimé avoir un appareil photo (par contre, Pat n'aurait probablement pas apprécié que je m'arrête à chaque spécimen pour une photo...). Blancs, jaune vif, rouges, bruns, à pois ou à cercles concentriques, de deux millimètres ou de dix centimètres: sans exagérer, j'ai dû en voir une quinzaine d'espèces différentes (et un mycologue averti en aurait probablement vu plus encore). Les petits champignons rouges vifs étaient les plus fréquents et probablement les plus beaux. Quoiqu'une autre espèce, blanche translucide et retombant en clochette, était magnifique aussi. Depuis hier, je me demande si c'est cette forêt qui est particulièrement diversifiée en termes d'espèces fongiques, ou si c'est parce qu'elle est moins achalandée que d'autres sentiers plus connus. J'ai aussi tenté d'identifier certaines espèces que j'ai vues à partir de sites web, mais sans succès. Ne vous inquiétez pas, je n'en ai pas mangé! Un jour, si j'en apprends plus et que je suis capable de reconnaître certaines espèces, peut-être. Mais en attendant, les seules espèces sauvages que j'ose déguster sont les framboises et les bleuets. Et pour les néophytes qui me liraient, tout ce qui est bleu en forêt n'est pas un bleuet... et mieux vaut en laisser aux animaux sauvages. L'idéal est de "ne prendre que des photos et ne laisser que des traces de pas", mais qui peut résister à quelques bleuets sauvages frais? J'en ai mangé... que voulez-vous, je ne suis qu'un estomac sur deux pattes.

6 commentaires:

AH a dit...

Alors, elle sont bonnes ces premières pêches de l'Ontario? Je les ai bien repérées, mais je me méfie toujours des premiers fruits de la saison (peu importe le fruit!)...

Lucie a dit...

Anne-Hélène: celle que j'ai mangée était délicieuse... et le reste du panier est allé dans mes conserves-j'ai fait une délicieuse sauce aux pêches et au rhum :-)

Fredo a dit...

miam, des bonnes pêches de l'Ontario. Je vais aller en chercher cette fin de semaine pour faire des confitures.

La description de ta randonnée m'a donné envie d'en faire une bientôt. Habituellement je préfère l'automne pour faire de la randonnée, mais là avec des températures plus normales c'est tentant d'aller se promener dans la nature.

Tarzile a dit...

Les pêches... enfin! ou déjà?

Tarzile

AH a dit...

Chouette idée, la sauce aux pêches et au rhum! Tu nous affiches la recette? (Et bonne nouvelle pour la saveur des pêches, je crois bien que je vais en acheter un panier, alors!)

Vincent a dit...

Moi vers la fin de la description de la randonnée, j'ai imaginé Lucie battre un ours pour lui piquer ses bleuets. :)

Très bientôt les bleuets du Lac vont descendre par ici ! On en prévois 55 000 livres cette année. J'en prendrai bien une ou deux caisses là dessus.