06 septembre 2006

Le coton biologique

Quand on me demande pourquoi je mange bio, je réponds toujours en premier lieu que c'est pour la préservation de l'environnement. En effet, les bénéfices pour un individu de consommer des produits bio sont difficiles à prouver. Par contre, ne pas étendre de pesticides dans les champs contribue clairement à un environnement moins pollué, ce qui va certainement affecter notre santé à long terme en tant qu'espèce.

Donc, l'absence de pesticides dans les cultures, je trouve ça important et pas seulement pour ce qui se mange... alors je vous parle aujourd'hui de coton biologique!

La culture conventionnelle du coton utilise des pesticides à l'arsenic. Après quelques années, les champs deviennent donc contaminés avec ce poison! Cette seule raison me suffit pour essayer, quand j'achète un vêtement neuf, d'éviter le coton non-biologique. J'ai même décidé d'aller plus loin: moi qui porte des jeans presque quotidiennement depuis l'âge de 12 ans (travailler en labo ne demande pas de s'habiller très chic, heureusement pour moi!), j'ai décidé de ne plus acheter de jeans en coton non biologique. Mais, justement, où trouve-t-on des vêtements fait de ce coton cultivé sans arsenic?

À Montréal, à Québec, à Ottawa et dans une poignée d'autres villes canadiennes, les magasins de la coopérative d'équipement de plein-air Mountain Equipment Coop (MEC) sont un bon point de départ. Tout le coton qu'ils vendent est du coton biologique. Ils vendent aussi en ligne; voici leur sélection de produits en coton biologique. Les prix sont souvent raisonnables pour le type de vêtement. En magasin, ça vaut aussi la peine d'aller voir les spéciaux de fin de saison (un de mes t-shirts préférés, en coton bio, m'a coûté seulement 11$). Plutôt que de renouveler mes jeans vieillissants, j'ai acheté chez MEC deux paires de pantalons en mélange polyester/coton biologique. La couleur d'un de mes nouveaux pantalons rappelle celle de jeans; l'autre est beige. Je ne m'ennuie pas de mes jeans. À mon âge, il était temps que ma garde-robe évolue, non?

Non... pas vraiment. En fait, j'ai trouvé des jeans en coton bio ici. Mais à ce prix (plus de 100$CAN), et puisqu'il faut commander sur le net sans essayer et que je ne connais pas du tout ce fournisseur, j'ai décidé de laisser faire les jeans pour l'instant!

Je crois que le coton biologique va tranquillement se répandre, comme l'a fait la nourriture biologique. J'ai eu une bonne surprise au printemps: au spectacle de Radiohead à la Place des Arts, les vêtements vendus à l'effigie du groupe étaient en coton bio (mais si vous avez lu la dernière page du livret cartonné qui accompagne le CD de leur album Kid A, vous saviez déjà que les membres de ce groupe sont préoccupés par l'environnement). Sûrement qu'on en verra de plus en plus. Le secret pour que ça se produise plus rapidement: en parler et en demander dans les magasins!



Ajout de dernière minute: je viens de recevoir mon bulletin de nouvelles d'Équiterre par courriel, et on y mentionne le lancement du coton équitable!

Le coton équitable, la fibre de l’espoir

Dans le cadre de sa campagne « Le coton équitable, la fibre de l’espoir », Équiterre, en association avec la boutique La Gaillarde, vous invite à un défilé de mode qui se déroulera le samedi 11 novembre à Montréal. Inscrivez dès maintenant ce rendez-vous à votre agenda pour assister à un événement bénéfice qui mettra en valeur la récupération et les alternatives en vêtements ainsi que le commerce équitable.

En avant-première, soyez présent au lancement de la collection de New k. Industry (a New Kind of Industry), la première marque de vêtements certifiés équitables par Transfair Canada, le samedi 9 septembre, à 18 h au Divan Orange, 4234, boulevard Saint-Laurent, à Montréal.


(les hyperliens sont de moi)
Pour info: info@equiterre.qc.ca ou www.equiterre.org.

4 commentaires:

Isabelle a dit...

Bon retour de vacances, Lucie !

Je trouve que c'est une belle démarche que tu as, de graduellement ajouter le biologique dans ta vie. Un jour, je voudrais aller au magasin de MEC qui est au Marché Central.

cammu a dit...

J'ai déjà plusieurs t-shirts et chandails sans manche en coton bio achetés chez MEQ à Montréal.

Je les adores!
Ils sont hypers confo et la qualité est #1.
:)

Tarzile a dit...

Le 11 nov, je pense y allerm finalement. Avec Puce.

Merci

Tarzile

franfreluche a dit...

Bonjour Lucie

Bravo pour votre article et pour votre engagement environnemental.
J'aimerais trouver du coton biologique pour coudre des vêtements à mes enfants.
Savez-vous ou je pourrais m'en procurer?

Merci

Franfreluche