19 mars 2007

Questionnaire: "you are what tou eat"

Cammu m'a invité il y a un certain temps à répondre à un questionnaire qui circule dans la culinblogosphère... Voici enfin mes réponses!

Si vous étiez coincé sur une île pour le reste de votre vie, et que vous ne pouviez choisir qu’une seule cuisine (française, italienne…), laquelle adopteriez-vous ? Pourquoi?
J’hésite entre la cuisine italienne et la cuisine indienne. Les deux sont variées et goûteuses, chacune à leur façon. Les deux utilisent beaucoup de légumes et de légumineuses, que j’aime beaucoup. J’imagine que ça dépendrait du climat de l’île : je choisirais la cuisine que je peux préparer avec ce qu’on y trouve !

Quel est l’aliment ou le plat le plus inhabituel que vous ayez goûté?
Lors d’un événement ‘Croque-insecte’ à l’Insectarium de Montréal, j’ai mangé une chenille cuite en sauce tomate, un plat élaboré par le chef Jean-Louis Thémis je crois. C’était en 1998 ; j’y allais avec un ami et nous avions convenu de goûter à TOUT, sinon, j'avoue que j'aurais passé mon tour pour la chenille.

Quel est l’aliment ou le plat le plus inhabituel que vous ayez goûté et aimé?
Les autres plats d’insectes que j’ai goûtés à l’insectarium. Quoique, des criquets frits, est-ce vraiment ‘pire’ que des crevettes ou des escargots ?

Quels aliments évitez vous de manger (que ce soit à cause d’allergies, d’un régime alimentaire précis ou juste parce que vous n’aimez pas)?
Autant que possible, le sucre, le chocolat, le cacao et le café non-équitables, parce que des versions équitables sont maintenant facilement disponibles et que je suis contre l’esclavage. J’essaie aussi d’éviter le chocolat en provenance du Ghana, même lorsqu’il est équitable, car il contient beaucoup de plomb (il semble que ce soit à cause de leur essence la plus enrichie en plomb au monde, et de l’étape de séchage des grains de cacao à l’air libre ; parenthèse : écrire un billet au sujet du plomb dans le chocolat en général est un de mes projets pour-quand-j’aurai-du-temps…). Et parlant de substances toxiques, j’évite de manger trop souvent du foie, surtout s’il n’est pas biologique, et même encore.
Il y a quelques aliments que je n’aime pas : les algues, incluant l’agar-agar ; le prosciutto, le macaroni Kraft…
J’essaie de réduire ma consommation d’aliments non-biologiques ou qui viennent de loin, pour des raisons écologiques. Par exemple, j’achète parfois de l’agneau du Québec (au sujet duquel j’aimerais aussi écrire un billet ! J’ai tellement plus de projets que de temps ! :-( ) mais jamais celui de la Nouvelle-Zélande (qui, de toute façon, goûte moins bon, je trouve).

Est-ce que vous cuisinez?!
Je me demande qui a eu l’idée d’inclure cette question dans un questionnaire destiné à la culinoblogosphère !

Quel est le plat que vous préparez lorsque vous souhaiter impressionner?
Souvent, mes invités sont impressionnés juste par le fait que j’aie cuisiné moi-même (ou que Pat et moi ayons cuisiné ensemble) un repas complet : entrée ou potage ou parfois les deux, plat principal avec accompagnements, salade, dessert. Mais impressionner est rarement mon but premier, sauf parfois avec certains desserts.

Lorsque vous allez au restaurant, quels plats préférez-vous choisir?
Des plats que je n’ai pas tendance à préparer chez moi, soit parce qu’ils sont longs ou compliqués (exemple : les pâtes farcies… je n’en ai fait qu’une fois, c’est délicieux mais long à préparer !), soit parce que je ne les connais pas, soit parce qu’il s’agit d’une technique que je maîtrise mal (exemple : la cuisson d’un steak ou d’un médaillon de viande), soit parce qu’ils incluent des aliments que Pat n’aime pas... Exception : quand je vais dans un restaurant familier ou une chaîne qui me plaît (il y en a peu, mais il y en a), je me commande parfois des aliments familiers…

Au restaurant, avez-vous déjà demande à ce que l’on vous change un plat ou un vin?
Une fois, il y avait une mouche dans mon cocktail de crevettes. Une autre fois, un objet non-identifié dans mon poulet. Ce sont les seules fois ou j’ai retourné un plat.

Combien de livres de cuisine possédez-vous?
Pas beaucoup, si je me compare aux autres culinoblogueuses qui ont répondu à ce questionnaire ! Une vingtaine environ… plus quelques magazines. J’achète peu de livres de recettes car je me sers beaucoup d’internet pour trouver de nouvelles recettes à essayer.

Quel est l’aliment dont vous ne pourriez vous passer?
Difficile à dire. C’est comme quand on me demande quel est mon plat préféré : il n’y en a pas qu’un !!! La seule chose que je vois dont je ne pourrais VRAIMENT pas me passer : l’eau ?

Voilà! Je n'inviterai pas une personne en particulier à répondre à ce jeu, parce que depuis le temps où Cammu m'a "taguée", il a beaucoup circulé... Mais si quelqu'un(e) ne l'a pas encore fait, qu'il ou elle se considère invité(e)!

2 commentaires:

cammu a dit...

Salut Lucie!
Quel plaisir de lire tes réponses au questionnaire et que dire de l'intrus identifié lol!
:)

tarzile a dit...

Lucie

Je partage ton avis au sujet de l'agneau de Nouvelle-Zélande.