15 septembre 2008

Potage de chou-fleur à l'ail

Jusqu'à tout récemment, nous n'aimions pas le chou-fleur. Puis, à l'été 2007, nous avons mangé chez des amis un plat de légumes indien avec du chou-fleur et ça nous a plu. Nous avons donc commencé à apprivoiser ce légume... Je restais quand même sceptique quand je voyais des recettes d'adaptation de pâté chinois "santé" avec de la purée de chou-fleur en remplacement de la purée de pommes de terre. Ces deux légumes sont si différents, non?

Puis, j'ai essayé de faire un potage de chou-fleur pour éviter d'en perder un qui traînait au frigo. Révélation! Sa texture ressemblait à celle du potage parmentier à l'ail que j'aime tant dans le livre Coeur atout, simple comme tout. Et le goût du chou-fleur y était délicat...

En m'inspirant de la recette de potage parmentier, la fois suivante, j'ai rajouté de l'ail à mon potage de chou-fleur. C'est un délice! Si seulement j'avais eu cette recetet quand j'avais du chou-fleur dans mes paniers bios, je n'aurais pas échangé ces légumes si santé (un des meilleurs légumes anti-cancer selon Les Aliments contre le cancer de Béliveau et Gingras)... et finalement, si délicieux aussi!

Potage de chou-fleur à l'ail (environ 2 litres ou environ 6 portions)

Huile d'olive
6 gousses d'ail entières pelées
1 gros chou-fleur paré
1L (environ) de bon bouillon de poulet

Dans une grande casserole, faire revenir l'ail dans l'huile à feu moyen-doux quelques minutes. Ajouter ensuite les fleurettes de chou-fleur et brasser. Ajouter juste assez de bouillon pour couvrir le chou-fleur, amener à ébullition et cuire à peine quelques minutes, juste le temps que le chou-fleur soit tendre lorsque testé avec la pointe d'un couteau. Retirer du feu et réduire en purée au mélangeur plongeant ou au "blender" (ou les deux, dans cet ordre, pour la textuer la plus crémeuse). Diluer au goût avec plus de bouillon de poulet, si désiré. (on peut en prélever pour servir comme purée pour bébé avant de diluer!)

Note: La qualité du bouillon est primordiale pour ce potage puisque le goût du chou-fleur est très délicat. Si on en achète, il faut se méfier de certaines marques peu chères au goût horrible. Je ne l'ai pas encore essayé avec de la poudre pour bouillon à saveur de poulet.


Références:

Béliveau, Richard et Denis Gingras. Les Aliments contre le cancer. La prévention du cancer par l'alimentation, 2005, éd. du Trécarré.

STERN, Bonnie. 1994. Coeur atout, simple comme tout, Trécarré, 304 p.

1 commentaire:

Marie l'urbaine a dit...

Nous n'aimons pas trop le choufleur, mais récemment, ce qui nous a conquis, c'est le faire rôtir au four avec un peu d'huile et du cari, comme le propose Di Stasio ! Vive les légumes rôtis, caramélisés, miam !